Une année 2017 riche en nouveautés pour les professionnels de santé

Nouvelle année, nouvelles mesures pour notre système de santé. Et malgré une année électorale, de nombreuses innovations sont attendues. Elles découlent des lois adoptées en 2016 et, bien entendu, de la nouvelle Convention médicale.

Pour l’organisation du système de santé

Lettre de liaison ville-hôpital

 

À partir du 1er janvier 2017, les hôpitaux et les cliniques doivent, le jour de la sortie d’hospitalisation du patient, adresser une lettre de liaison au médecin traitant et, le cas échéant, au praticien qui a adressé ledit patient. Cette lettre doit être transmise via une messagerie sécurisée. Entre autres éléments, elle doit contenir une synthèse médicale du séjour ; les traitements prescrits à la sortie de l'établissement (ou ordonnances de sortie) et ceux arrêtés durant le séjour ; l’annonce des résultats d'examens ou d'autres informations attendues et qui seront transmises par la suite ; enfin, les suites à donner y compris d'ordre médico-social.

À l’inverse, le praticien qui adresse un patient à un établissement de santé doit accompagner sa demande d'une lettre de liaison synthétisant les informations nécessaires à la prise en charge du patient. Comme le précise le décret, « cette lettre comprend notamment les motifs de la demande d'hospitalisation, les traitements en cours et les allergies connues ».

Elle est, elle aussi, transmise à l’établissement via une messagerie sécurisée ou par tout moyen garantissant la confidentialité des informations. « Elle est versée dans le dossier médical partagé du patient si ce dossier a été créé, ou lui est remise », précise le décret n° 2016-995 du 20 juillet 2016 relatif aux lettres de liaison.

Organisation de l’offre de soins en régions

 

La loi de modernisation de notre système de santé continue à entrer progressivement en application, en particulier au niveau des territoires. Parmi les nouvelles mesures, les Groupements hospitaliers de territoire (GHT), au nombre de 135 en France, et qui regroupent tous les hôpitaux publics. Le dispositif entre dans la dernière phase de sa mise en place. Au 1er janvier 2017, chaque GHT devait avoir travaillé, avec l’ensemble des acteurs présents sur son territoire, y compris les professionnels libéraux, à l’identification des filières de soins à mettre en place. Sur cette base, chaque GHT est censé finaliser son projet territorial de santé au plus tard au 1er juillet. Ce projet de santé est le socle qui, en théorie et en coordination avec les autres offreurs de soins sur son territoire, conditionnera la restructuration des hôpitaux publics du GHT.

Créée par la loi de janvier 2016, la Communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) est un dispositif encore mal connu. Les CPTS remplacent les pôles de santé. Composées de professionnels de santé regroupés sous la forme d’une ou de plusieurs équipes de soins primaires, d’acteurs de soins de premier ou de second recours, et d’acteurs médicosociaux et sociaux, les CPTS ont pour mission de concourir au Projet régional de santé (PRS) et à la structuration des parcours de santé via un projet de santé dont des actions peuvent être financées par l’Agence régionale de santé (ARS).

Sécurité du système d’information en santé

 

Dans le cadre de la Politique générale de sécurité du système d’information de santé (PGSSI-S), le référentiel identification et authentification des professionnels de santé est révisé au premier semestre 2017. Ce chantier, piloté par l’Agence des systèmes d’information partagée de santé (Asip santé), fournit aux éditeurs de logiciels et de services comme SEPHIRA le cahier des charges à respecter en matière de sécurité et d’interopérabilité. L’objectif des évolutions est d’offrir en permanence une sécurité optimale aux professionnels de santé et aux patients, les informations personnelles de santé étant des données considérées comme extrêmement sensibles.

autres articles :

  1. Tiers Payant : Pas de généralisation obligatoire le 30 novembre
  2. Replay de la Web conférence Infirmière libérale : fin du TLA, comment facturer et télétransmettre autrement ?
  3. Déclaration 2017 - La reforme des AGA et vous
  4. Publication du rapport IGAS : début d’éclaircissement sur le déploiement du tiers-payant intégral
  5. Infirmiers libéraux : début des négociations le 12 juillet prochain
  6. 2017 : Quels changements pour les professionnels de santé employeurs ?
  7. Premier article de l'année à évoquer l'innovation SEPHIRA avec l'appli carte Vitale
  8. Webinar Gestion du tiers Payant Intégral : 27 MARS à 13H
  9. Les dix commandements de la sécurité sur l’Internet par l’ANSSI
  10. Le Maine Libre rend hommage à l'innovation SEPHIRA.