Devenir IDEL remplaçante : ce qu’il faut savoir

16-01-2023

Exercer en tant qu’infirmière remplaçante est un choix que font de nombreuses infirmières fraîchement diplômées. En effet, devenir IDEL remplaçante est un bon moyen de débuter une carrière d’infirmière car c’est l’occasion d’appréhender la réalité du métier, d’acquérir de l’expérience, de découvrir la relation avec une patientèle, de se forger des habitudes de travail et d’organisation. Avec moins de charges administratives et de pression financière qu’une infirmière titulaire de son propre cabinet, le rôle de remplaçante IDEL comporte donc un certain nombre d’avantages.

 

Les démarches pour devenir infirmière libérale remplaçante

L’activité de remplaçant infirmier libéral est encadrée par une législation bien précise. Pour effectuer des remplacements dans un cabinet d’IDEL, il faut engager un certain nombre de démarches obligatoires. Voici les étapes-clés à respecter :

      • Pour obtenir un numéro RPPS (Répertoire Partagé des Professionnels de Santé), il faut commencer par s’inscrire au Conseil de Départemental de l’Ordre des Infirmiers muni de votre diplôme. Le paiement de la cotisation annuelle de 85 € (depuis le 1er janvier 2022) est déductible en frais professionnels.
      • Si les conditions d’exercice pour pouvoir effectuer des remplacements (diplôme d’Etat, conditions d’expérience professionnelle requises, nombre d’heures…) sont remplies alors la CPAM/CGSS de votre lieu de résidence vous remet une attestation de validation de l’expérience professionnelle.
      • Transmettre l’attestation remise par la CPAM/CGSS au Conseil départemental de l’Ordre des infirmiers et demander une autorisation de remplacement (valable un an, à renouveler à chaque terme en envoyant votre demande 2 mois avant échéance) et votre carte CPS remplaçant qui vous sera envoyée par voie postale.
      • S’enregistrer en tant qu’infirmier remplaçant auprès de la CPAM/CGSS de votre lieu de résidence (muni de votre autorisation de remplacement, de votre attestation d’inscription à l’Ordre et du numéro RPPS).
      • Souscrire à un contrat de responsabilité civile professionnelle (RCP)
      • S’inscrire auprès de CARPIMKO pour bénéficier d’une couverture pour votre retraite et d’un contrat prévoyance.
      • Effectuer les démarches d’inscription auprès de l’URSSAF dans un délai de 8 jours suivant le début du 1er remplacement.
      • Signer un contrat de remplacement avec un(e) infirmier(e) dès lors que le remplacement dépasse une durée de 24h ou s’il est d’une durée inférieure mais répétée.
      • Communiquer l’adresse du ou des cabinet(s) où vous exercez votre activité de remplacement à la CPAM / CGSS.
      • Ne pas oublier de fournir à la CPAM / CGSS de votre lieu d’exercice à titre principal en tant que remplaçant(e),les pièces justificatives de votre activité afin de bénéficier du régime d’assurance maladie des praticiens et auxiliaires médicaux conventionnés – PAMC – pour votre protection sociale personnelle.
      • Penser à une assurance véhicule pour profession libérale avec la couverture pour les tournées professionnelles.
      • Ouvrir un compte bancaire dédié à l’activité.

Le statut d’une remplaçante IDEL

Si vous êtes infirmière libérale, vous devez savoir qu’il existe plusieurs statuts dans votre profession. Ainsi, vous pouvez exercer en tant que collaboratrice au sein d’un cabinet paramédical. Vous pouvez également être titulaire ou associée dans votre propre cabinet d’infirmières libérales. Chaque statut a ses spécificités.

Dans le cas de l’infirmière qui exerce en tant que remplaçante, il y a plusieurs choses à savoir :

      • Lorsque la durée de remplacement est supérieure à 24 heures, un contrat doit être signé entre la remplaçante et l’IDEL titulaire afin de préciser la durée et le motif du remplacement, les modalités de rupture, la rétrocession d’honoraires, etc.
      • Pour le calcul et le paiement de vos cotisations, vous devez vous enregistrer à l’URSSAF dans un délai maximum de 8 jours après le début de votre remplacement. Pour cela, vous devez vous inscrire sur le site du CFE (Centre de Formalité des Entreprises) pour compléter votre déclaration de début d’activité. Vous recevrez également de la part de l’INSEE, votre numéro SIREN (système d’identification du répertoire des entreprises) et votre numéro SIRET (système d’identification du répertoire des établissements).

Bon à savoir :
Au cours de votre première année en tant que remplaçante IDEL, vous êtes redevable d’une cotisation forfaitaire d’un montant de 860 € calculée sur une base de 7 816 € de revenus. Le montant réel est calculé au prorata si vous débutez en cours d’année.

 

Les conditions d’exercices pour une IDEL remplaçante

Outre la déclaration sous 8 jours auprès de l’URSSAF et de la CARPIMKO pour votre retraite notamment et le contrat à établir pour un remplacement de plus de 24h, deux conditions supplémentaires sont à respecter pour effectuer des remplacements infirmiers :

      • Justifier auprès de l’organisme local d’assurance maladie de votre domicile d’une activité professionnelle de dix-huit mois, soit un total de 2 400 heures de temps de travail effectif, dans les six années précédant la date de demande de remplacement et avoir réalisé cette activité professionnelle dans un établissement de soins, une structure de soins ou au sein d’un groupement de coopération sanitaire.
      • Ne remplacer au maximum que deux infirmiers simultanément.

Les annonces pour trouver des remplacements IDEL

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour trouver des contrats de remplacement IDEL :

      • Contacter une agence de placement, spécialisée dans la recherche de postes pour les remplacements des infirmiers libéraux.
      • Consulter les nombreux sites publiant les annonces postées par des IDEL en recherche de remplaçant pour une période de vacances ou pour un congé maladie ou maternité par exemple. Vérifiez la fiabilité du site avant de vous lancer car tous ne se valent pas.
      • Les syndicats IDEL constituent une bonne source pour être mis en contact et trouver un remplacement IDEL.
      • Les réseaux sociaux et les forums infirmiers peuvent également être une bonne solution pour entrer en contact avec des infirmières recherchant une remplaçante ou pour poster vous-même une demande.
      • Si vous ciblez une région en particulier, n’hésitez pas à envoyer des candidatures spontanées, voire à vous déplacer dans les différents cabinets pour vous présenter et offrir vos services.

Le salaire moyen d’une remplaçante IDEL

L’IDEL remplaçant est rémunéré par rétrocession des honoraires de l’infirmier remplacé. Le chiffre d’affaires moyen constaté pour une infirmière remplaçante est d’environ 55 000 €. Cela correspond à un salaire annuel brut d’environ 33 000 €.
En moyenne, une IDEL remplaçante gagne 26 % de moins qu’une infirmière titulaire. Cette différence est due aux périodes non travaillées pendant l’année, entre deux remplacements.

 

Les avantages et les contraintes à exercer comme infirmière remplaçante

Comme toute activité professionnelle, celle de remplacer une infirmière libérale comporte son lot d’avantages et de contraintes.

Les avantages sont les suivants :

      • Découverte du métier et acquisition d’une expérience professionnelle solide ;
      • Charges considérablement allégées par rapport à une infirmière titulaire ;
      • Indépendance et mobilité ;
      • Structure déjà en place (local, patientèle, etc.).

Il existe cependant quelques contraintes :

      • Pas de possibilité de développer sa propre patientèle ;
      • La mobilité exigée peut parfois être pesante ;
      • Engagement à ne pas ouvrir son cabinet dans la même zone que celle des remplacements afin de respecter la clause de non-concurrence.

Quel est le meilleur logiciel pour une IDEL remplaçante ?

Si l’infirmière que vous remplacez utilise des feuilles de soins au format papier (ce qui est de moins en moins le cas), vous utiliserez alors les siennes. Dans ce cas, vous devez barrer le nom du titulaire pour y écrire le vôtre, préciser votre qualité de remplaçant et signer.

Si l’infirmier titulaire utilise la facturation Sesam-Vitale et qu’il est équipé d’un logiciel Sesam-Vitale en version 1.40 addendum 7, vous devez alors détenir votre propre carte de professionnel de santé (CPS). La feuille de soin électronique élaborée à partir du numéro de facturation Assurance Maladie de l’infirmier remplacé permet ainsi d’identifier l’infirmier remplaçant comme exécutant de l’acte, conformément à la réglementation.

Desmos Infirmiers propose un logiciel infirmier de télétransmission et un lecteur carte Vitale qui permet de facturer très facilement :

      • La facturation s’effectue en un clic, au cabinet ou en visite ;
      • La télétransmission est instantanée grâce au lecteur carte Vitale PC/SC connecté en Bluetooth à votre smartphone ou tablette grâce à l’appli mobile Desmos Infirmiers ;
      • Le reporting comptable est constamment mis à jour et consultable en temps réel.

Pour en savoir plus sur notre offre de solutions logicielles pour infirmières libérales, n’hésitez pas à nous contacter.