fbpx

Matériel de télémédecine : l’équipement de base

23-08-20220 commentaires

Vous êtes soignant en libéral et vous souhaitez consacrer du temps à la prise en charge à distance de vos patients. La téléconsultation devient une pratique courante. Il faut dire que le distanciel présente de nombreux avantages. Vous demandez dans quel matériel de télémédecine investir. Sephira vous explique ici ce dont vous avez besoin, ainsi que les aides que vous pouvez toucher.

Qui peut faire de la téléconsultation ?

La téléconsultation est un acte réservé au personnel soignant. Elle a d’abord été autorisée pour :

      • Les médecins ;
      • Les sages-femmes ;
      • Les odontologistes. 

Depuis 2020, la pratique du télésoin a aussi été accordée aux auxiliaires médicaux en libéral :

Voyons maintenant les indications et le matériel de télémédecine incontournables.

Pour quels motifs faire de la télémédecine ?

La télémédecine s’inscrit généralement dans le parcours de soin du patient.Il vous appartient toutefois de juger du bien-fondé de la téléconsultation.

Indications de la téléconsultation

La télémédecine s’avère intéressante dans les cas où votre malade est atteint :

      • D’une maladie chronique ;
      • D’une pathologie d’ordre psychologique ;
      • D’un problème d’addiction ;
      • Etc.

De plus, l’usage de la vidéo peut aussi être judicieux pour :

      • Soumettre à votre malade ses résultats d’analyse ;
      • Faire un compte-rendu de sa visite chez un confrère 
      • Etc. 

 Le distanciel présente aussi un réel intérêt lors :

      • D’une séance d’orthophonie ;
      • D’un rendez-vous d’éducation thérapeutique réalisée par une infirmière ;
      • D’un programme de rééducation de kiné ;
      • Etc.

Précautions à prendre

Vous avez donc le droit de refuser la téléconsultation selon :

      • L’état clinique de votre patient ;
      • Sa capacité à maîtriser l’informatique ; 
      • Son habileté à faire fonctionner du matériel de télémédecine (tensiomètre connecté, etc.) 
      • Etc.

Sachez en sus que vous ne pouvez pas obliger votre malade à avoir recours à la téléconsultation. Il vous faut, en effet, recueillir son consentement avant la visio. Ceci est d’ailleurs rappelé dans le guide pour la sécurité et la qualité de téléconsultation, édité par la HAS.  

Cas d’une primoconsultation

Un patient que vous ne connaissez pas vous demande une téléconsultation ? Vous êtes en droit de lui accorder ce rendez-vous. Vous aurez toutefois besoin de plus de temps pour mener votre interrogatoire médical détaillé. Pensez donc à rallonger la durée de la consultation en vidéo.

Quel est le matériel de télémédecine indispensable ? 

Pour offrir à votre patientèle une solution de vidéotransmission complète et sécurisée, faisons maintenant sur l’équipement de base lors d’une consultation à distance.

Quels sont les prérequis côté patient ? 

Votre malade doit disposer d’un matériel informatique en état de marche. C’est une condition sine qua non ! Il faut aussi qu’il sache comment faire une téléconsultation sur ordinateur. Pour vous rejoindre en ligne, il s’identifie sur le service de téléconsultation en ligne que vous avez choisi. Il lui suffit ensuite de se connecter à l’heure fixée.

Il importe également que votre patient vérifie le débit de sa connexion. Ce dernier doit être soit assez important pour supporter une visio. 

Quels outils de télémédecine utiliser ?

Voici le matériel de télémédecine dont vous avez besoin :

      • Un ordinateur avec webcam incorporée ;
      • Une connexion Internet à haut débit (ADSL ou fibre optique) ;
      • Un accès à une plateforme de téléconsultation agréée ;
      • Une messagerie de santé sécurisée ;
      • Un dispositif de télétransmission de vos FSE.

Concernant l’équipement informatique, il est inutile d’avoir du matériel dernier cri. Il suffit que votre ordinateur dispose d’un micro. Si vous n’avez pas de caméra sur votre PC, vous pouvez en ajouter une externe. Elle reste à un prix abordable. 

Sachez aussi qu’il est impératif d’utiliser une plateforme de téléconsultation en ligne, telle que lemedecin.fr, afin de pouvoir régler la séance à distance.

Pour finir, vous pouvez rajouter à cette liste, divers dispositifs médicaux connectés comme un tensiomètre connecté ou un stéthoscope connecté.

Quelle plateforme de téléconsultation choisir ?

Vous voulez vous lancer dans vos premiers soins à distance. Voici les critères principaux à prendre en compte pour le choix de la plateforme.

Un service de consultation en ligne sécurisé

Vous comprendrez aisément que des outils comme Skype ou WhatsApp sont inenvisageables ! La solution de téléconsultation pour laquelle vous optez doit être agréée. Il en va de la sécurité des données de santé de vos malades ! 

Il existe actuellement plusieurs éditeurs de plateforme de téléconsultation. Certains vous proposent des forfaits avec un accès illimité. Pour d’autres, vous payez à la téléconsultation. 

La téléconsultation sans abonnement

Sephira propose désormais à tous ses abonnés une solution clé en main de téléconsultation. Vous avez, en effet, l’opportunité d’accéder à lemedecin.fr, une plateforme de télémédecine sécurisée et élaborée par une start up française. Sa facilité d’utilisation et son ergonomie séduisent 4 000 patients chaque mois. Elle a d’ailleurs été adoptée par 7 000 professionnels de santé. 

Sephira inclut la gratuité de l’accès à sa plateforme de téléconsultation avec ses offres d’abonnement aux logiciels de facturation et de télétransmission :

      • Ubinect pour les professionnels paramédicaux ;
      • Intellio next pour les médecins toutes spécialités confondues.

Le logiciel d’aide à la prescription de médicaments LGC easy-care vous permet aussi d’obtenir un accès à la plateforme de télémédecine sans payer.

Ces programmes informatiques performants vous simplifient la vie. Ils intègrent toutes vos données. Vous gagnez ainsi en confort. Vous passez d’une téléconsultation à un rendez-vous physique, sans stress.

Vous voulez obtenir une subvention pour financer votre matériel de télémédecine. Suivez-nous : on vous donne le mode d’emploi juste en bas.

Quelles sont les aides pour s’équiper d’un logiciel ?

Afin de vous équiper d’un dispositif de télésanté, l’État a mis en place des aides des professions médicales ou des auxiliaires de santé. On vous les rappelle ici.

Pour les auxiliaires de santé

Le forfait d’aide à la modernisation et à l’informatisation de votre cabinet professionnel (FAMI) contribue au déploiement de la téléconsultation. Il comprend, en effet, un indicateur optionnel relatif à la télémédecine. Vous pouvez ainsi toucher :

      • 350 € en vous abonnant à une plateforme de téléconsultation ;
      • 175 € si vous investissez dans de l’équipement médical connecté. 

À noter qu’il s’agit d’une subvention que vous pouvez avoir sans valider les autres indicateurs de base du FAMI.

Pour les professionnels médicaux

Avec le forfait structure, vous bénéficiez d’une aide pour vous équiper du bon matériel de télémédecine. Elle est de :

      •  50 points (350 €) pour vous inscrire à une plateforme sécurisée de santé ;
      •  25 points (175 €) pour investir dans du matériel connecté.

À savoir
Attention, vous devez satisfaire tous les critères du volet 1 du forfait structure pour prétendre à ces subventions.

L’essor de la téléconsultation n’en est qu’à son début. Vous voulez y participer ? La première étape est d’investir dans le bon matériel de télémédecine. Heureusement, vous avez des aides pour financer votre projet. Il est peut-être temps d’en profiter, vous ne croyez pas ? Alors, lancez-vous. Nous sommes disponibles pour vous accompagner. Continuez de nous lire. Nous vous tenons au courant des dernières informations chaque semaine.

Suivez-nous

Articles

Recherche par mot-clé :

Nos derniers articles

Newsletter

    À propos

    Acteur majeur depuis plus de 20 ans, dans la télétransmission et l’informatique médicale, Sephira équipe plus de 26 000 professionnels de santé libéraux (médecin généraliste, spécialiste, kinésithérapeute, infirmier, etc.) et autres professions (opticiens, artisans taxis, pharmacies, etc.).

    Nous leur proposons des solutions informatiques et logiciels de cabinet médical permettant de télétransmettre les feuilles de soins électroniques avec la carte Vitale et de gérer leur cabinet au quotidien (dossiers patient, édition d’ordonnances, etc.) mais aussi d’optimiser leur gestion du tiers payant.

    Informations

    Lundi au vendredi, de 8h30 à 18h30

    Sephira SAS
    12 rue Vincent Scotto
    72000 - Le Mans

    Parrainage

    Boutique

    Groupe DL Software

    Suivez-nous

    Newsletter

    Vos données seront traitées par Sephira afin de vous présenter nos offres et contenus pertinents. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de retrait en en écrivant à . Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de protection des données.