Tout savoir sur le salaire d’un orthoptiste en 2022

2-11-2022

Si on traduisait le terme « orthoptie » d’un point de vue strictement étymologique, cela donnerait quelque chose comme « vision droite ». En effet, le préfixe grec « ortho » signifie « droit » et « opto », qui vient également du grec ancien, peut se traduire par « visible ». Le métier d’orthoptiste consiste donc à diagnostiquer puis à rééduquer les troubles visuels moteurs, sensoriels et fonctionnels. L’orthoptiste est, en quelque sorte, un kinésithérapeute des yeux. Professionnel du domaine paramédical, l’orthoptiste exerce souvent en libéral ou en tant qu’auxiliaire médical dans un cabinet d’ophtalmologie. Cœur de métier, équipement, salaire d’un orthoptiste : on vous dit tout sur ce spécialiste de la rééducation visuelle.

Orthoptiste : qu’est-ce que c’est exactement ?

La profession d’orthoptiste, récemment encore assez méconnue, est aujourd’hui en pleine expansion. En effet, en raison de la pénurie grandissante d’ophtalmologistes en France, de plus en plus de patients ont recours aux compétences d’un orthoptiste pour au moins obtenir un diagnostic sur leur trouble de la vision.

Les compétences de l’orthoptiste

Certains orthoptistes exercent en milieu hospitalier ou en centre de soins mais la plupart d’entre eux ont un statut de praticien paramédical libéral et travaillent dans leur propre cabinet. On trouve également de plus en plus d’orthoptistes au sein des cabinets d’ophtalmologie. En effet, l’accueil des patients par un orthoptiste avant la consultation avec l’ophtalmologiste permet de réduire le temps de la consultation avec le médecin et donc d’augmenter le nombre de créneaux disponibles. Dans ce cas, l’orthoptiste effectue les examens habituels et les contrôles habituellement réalisés par l’ophtalmologiste. Bien entendu, un orthoptiste ne peut absolument pas remplacer un ophtalmologiste mais son expertise permet de dresser un bilan visuel et d’envisager certaines solutions. Souvent, c’est l’ophtalmologiste lui-même qui prescrit à son patient des séances d’orthoptie au même titre qu’un orthopédiste prescrirait des séances chez un kinésithérapeute. Lorsqu’il travaille en cabinet libéral, l’orthoptiste remplit plusieurs missions :

Le dépistage

Une consultation avec un orthoptiste permet de déceler certains troubles fonctionnels de la vision binoculaire ou de la motricité oculaire. L’orthoptiste réalise un bilan, pose un diagnostic et propose des solutions thérapeutiques de rééducation. Pour réaliser un bilan de qualité, l’orthoptiste pratique différents examens tels que :

      • L’acuité visuelle ;
      • La réfraction ;
      • La mesure de la pression intra-oculaire ;
      • La tomographie à cohérence optique ;
      • Le fond d’œil ;
      • Le dépistage de la rétinopathie diabétique ;
      • Etc.

Par ailleurs, depuis avril 2020, dans le cadre de la réorganisation du parcours des soins visuels et dans le but de pallier partiellement le manque de médecins ophtalmologistes, les orthoptistes sont désormais habilités à prescrire des renouvellements d’équipements (lunettes et lentilles), sous certaines conditions.

La rééducation

Après avoir réalisé des bilans, l’orthoptiste intervient pour prendre en charge des pathologies de déséquilibre oculaire comme le strabisme pour ne citer que la plus connue d’entre elles. Les personnes souffrant de maux de tête, de douleur oculaire, de problème d’adaptation de la vision (vision floue, vision double, etc.) ou de tout autre trouble fonctionnel de la vision font également appel aux compétences rééducatrices d’un orthoptiste. Ce kiné des yeux intervient également en réadaptation après un traumatisme ou une intervention chirurgicale. En fonction du diagnostic, l’orthoptiste propose des exercices destinés à corriger ou à améliorer la vision de son patient.

Les patients de l’orthoptiste

On peut faire appel à un orthoptiste à tout âge. Chez les plus jeunes, la rééducation oculaire consiste en grande majorité à corriger des paresses oculaires (amblyopie) ou des défauts de parallélisme des yeux (strabisme) afin d’optimiser les capacités visuelles. Chez les adultes, les pathologies à traiter par l’orthoptiste concernent davantage le confort visuel ou l’amélioration de la vision binoculaire. Pour les personnes plus âgées, la rééducation visuelle consiste très souvent à stimuler la motricité des yeux afin d’optimiser les capacités visuelles résiduelles.

Salaire d’un orthoptiste : combien gagne un spécialiste en rééducation oculaire ?

Le salaire d’un orthoptiste est variable en fonction de son statut.

Le salaire d’un orthoptiste dans la fonction hospitalière

Combien gagne un orthoptiste ?
Tout d’abord, il faut savoir que le salaire d’un orthoptiste dépend en premier lieu de son statut et de son expérience. S’il exerce dans la fonction hospitalière, les revenus d’un orthoptiste sont environ de 1890€ brut par mois en début de carrière. Au sein de la fonction publique hospitalière, les orthoptistes sont classés en catégorie A.

À titre indicatif, voici un exemple de grille de salaire pour les orthoptistes à l’hôpital.

Échelon Durée de l’échelon Indice de base Indice majoré Traitement brut mensuel
10ème 714 592 2 871,22 €
9ème 4 ans 687 571 2 769,37 €
8ème 4 ans 652 544 2 638,42 €
7ème 4 ans 625 524 2 541,42 €
6ème 3 ans et 6 mois 597 503 2 439,57 €
5ème 3 ans 557 472 2 289,22 €
4ème 3 ans 520 446 2 163,11 €
3ème 3 ans 489 422 2 046,71 €
2ème 3 ans 461 404 1 959,41 €
1er 2 ans 444 390 1 891,51 €


Source : emploitheque.org

Les revenus moyens d’un orthoptiste libéral

Le salaire d’un orthoptiste libéral est quant à lui assez variable. Il est donc difficile de communiquer le montant moyen des revenus d’un orthoptiste indépendant. En effet, plusieurs éléments entre en considération dans le montant du salaire dans le cas d’un orthoptiste en cabinet libéral :

      • Le nombre de patients ;
      • La localisation du cabinet d’orthoptie ;
      • Le nombre de consultations réalisées par l’orthoptiste ;
      • Les frais annexes de gestion du cabinet.

Le revenu moyen constaté pour un orthoptiste libéral est d’environ 3 000 €.

Comment équiper son cabinet d’orthoptiste pour la télétransmission ?

Facturation, télétransmission, agenda en ligne, comptabilité : toutes ces tâches administratives communes aux professions paramédicales libérales ne sont pas toujours simples à gérer.

Heureusement, il existe des solutions spécialement conçues pour les personnels de santé paramédicaux.

Pour faciliter la gestion quotidienne des orthoptistes libéraux, Ubinect propose un outil collaboratif, intuitif et connecté pour assurer à la fois la télétransmission en ligne et la facturation des consultations.

Grâce à un logiciel de facturation et de télétransmission en ligne, les orthoptistes libéraux bénéficient de nombreux services comme :

Pour en savoir plus sur l’offre Ubinect pour les orthoptistes, n’hésitez pas à contacter nos conseillers.