HAD : un nouvel outil pour décider de l’éligibilité du patient

La Haute autorité de santé (HAS) a développé le premier outil en ligne d’aide à la décision qui permet au médecin prescripteur d’estimer si un patient est éligible ou non à l’hospitalisation à domicile (HAD).

Clarification des critères

 

Reconnue depuis 2009 (lire ci-après), la place de l’HAD est encore marginale dans le parcours de soins notamment du fait de la méconnaissance de sa spécificité de la part des professionnels de santé. La HAS a donc clarifié les critères d’orientation des patients et développer un outil en ligne d’aide à la décision d’orientation des patients en HAD à destination de l’ensemble des médecins prescripteurs.

Objectifs ? Sensibiliser les professionnels de santé à l’existence de cette alternative et à la possibilité d’y recourir quand cela est justifié, et répondre à la demande croissante des patients qui souhaitent être soignés à domicile. 

 

Outils d’aide en ligne

L’outil « ADOP-HAD » est disponible en ligne sur l’adresse http://adophad.has-sante.fr Le service en ligne est utilisable sur mobile, tablette et ordinateur. Il permet aux prescripteurs d’identifier rapidement les patients pour lesquels une demande de prise en charge en HAD est pertinente.

 

L’outil peut être utilisé en amont de la décision d’orientation du patient pour permettre :

  • d’envisager la sortie du patient le plus tôt possible au cours d’une hospitalisation conventionnelle avec hébergement afin de favoriser un retour précoce à domicile ;
  • d’éviter une hospitalisation conventionnelle avec hébergement au profit d’une prise en charge du patient sur son lieu de vie.

 

« ADOP-HAD » fonctionne sur la base d’un algorithme utilisant différents critères de sélection cochés par l’utilisateur visant à déterminer la pertinence du recours à l’hospitalisation à domicile. Centrés sur les besoins en soins des patients, les critères prennent en compte notamment :

  • sa situation clinique ;
  • le niveau de dépendance ;
  • la vulnérabilité psycho-sociale.

 

Au terme de l’évaluation, le service édite un document PDF qui récapitule le résultat et les différents critères sélectionnés. Celui-ci peut être conservé dans le dossier patient et utilisé dans les échanges avec l’équipe de l’hospitalisation à domicile pour décider de l’admission effective du patient. 

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \"éditer\" pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

La HAD en bref

 

Depuis 2009, l’HAD est reconnue en France comme une modalité d’hospitalisation à part entière. Elle affiche différentes caractéristiques :

  • elle permet d’assurer, en fonction de l’évolution de l’état de santé du patient, des soins médicaux et paramédicaux continus et coordonnés sur son lieu de vie,
  • ces soins se différencient de ceux habituellement dispensés à domicile par leur complexité et leur fréquence,
  • la modalité d’hospitalisation offre les mêmes conditions de sécurité et de qualité des soins que celles exigées dans un établissement hospitalier,
  • l’HAD n’est mise en place que sur prescription médicale et avec l'accord du patient et du médecin traitant.

autres articles :

  1. Les médecins libéraux au cœur de la stratégie nationale de santé
  2. Santé : l’OCDE relève cinq points faibles pour la France
  3. Addict'Aide : un nouveau portail pour aider à la gestion des addictions
  4. Les 5 axes du plan gouvernemental pour « Améliorer le système de santé »
  5. Télémédecine : vers les premières facturations en septembre
  6. PLFSS 2019 : les professionnels de santé libéraux placés au cœur du premier recours
  7. Les objectifs affichés du nouveau président de l’Ordre infirmier
  8. Vaccination : pour une extension du rôle des infirmiers
  9. Tiers payant intégral : un rapport gouvernemental d’ici fin mars
  10. Feu-vert pour le remboursement de deux types d’actes de télémédecine