Hausse de 96,7% du soutien financier pour les Maisons de santé pluri-professionnelles (MSP)

Dans le cadre de l’application de l’Accord conventionnel interprofessionnel (ACI), l’Assurance maladie va verser pas moins de 35,6 millions d’euros au titre de l’année 2017 aux 538 maisons de santé pluri-professionnelles (MSP) adhérentes, soit une hausse de 96,7 %.

La rémunération versée aux structures pluri-professionnelles, type MSP, est une application de l’accord conventionnel interprofessionnel du 20 avril 2017. Cette rémunération est modulée en fonction de l’atteinte d’objectifs dans plusieurs domaines.

Ce soutien financier au développement des MSP est prise en compte dans les objectifs du plan pour l’égal accès aux soins dans les territoires, présenté en octobre dernier par le gouvernement. L’ambition étant de doubler le nombre de ces structures en France d’ici à cinq ans.

 

Un montant moyen de 66 000 euros par MSP

Au titre de l’année 2017, l’Assurance maladie va verser près de 35,6 millions d’euros aux 538 MSP adhérentes à l’ACI. Une hausse de 96,7 % par rapport à l’année 2016, au cours de laquelle 18,1 millions d’euros avaient été versés.

Le montant moyen versé aux 538 maisons de santé est de 66 000 euros par MSP, soit une hausse de près de 59 % par rapport au montant moyen versé aux 434 structures en 2016.

 

Une augmentation justifiée

Cette augmentation s’explique par plusieurs facteurs :

  • la hausse du nombre de patients pris en charge par des MSP : 2,87 millions en 2017 contre 2,25 millions en 2016, soit une hausse de plus de 27 % ;
  • l’augmentation du nombre des professionnels de santé exerçant en MSP (9 372 en 2017 contre 7 157 en 2016, en hausse de 30,9 % ;
  • l’augmentation du nombre de médecins généralistes installés en MSP : 2 637 en 2017 contre 2 135 en 2016, soit une hausse de 23,5 % ;
  • le nouveau mode de calcul de certains indicateurs, et notamment l’indicateur « système d’information partagé », désormais calculé en fonction du nombre de professionnels de santé pour mieux tenir compte des coûts supportés par les structures.

 

Les options rémunérées

L’accord permet de renforcer l’accès aux soins pour les patients en valorisant financièrement l’amplitude des horaires d’ouverture au public et l’accès aux soins non programmés.

 

Sont également rémunérés :

  • la diversité des catégories de professionnels de santé au sein de la structure,
  • la prise en charge coordonnée du patient,
  • le suivi de la relation avec le patient,
  • l’utilisation d’un système d’information partagé.

 

L’ACI avait également entériné la mise en place d’une garantie de rémunération annuelle minimale de 20 000 euros pour les MSP nouvellement créées.

autres articles :

  1. Quel financement pour l’exercice pluri-professionnel ?
  2. L’exercice « pluripro », voie d’avenir heureuse pour les libéraux ?
  3. Les enjeux des négociations sur l’Accord cadre interprofessionnel
  4. ACI : Des moyens pérennes et en augmentation pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles et les pôles de santé