Libérales : vers un congé maternité unique pour toutes ?

Le gouvernement a récemment annoncé une réforme conduisant à un congé de maternité unique. Une mesure qui pourrait satisfaire les professions paramédicales libérales qui revendiquent les mêmes droits que leurs consœurs médecins.

Les professionnelles paramédicales ou médicales à statut médical spécial, comme les sages-femmes, font front commun depuis le mois de février. Dans une pétition « Égalité de l’aide financière pour toutes les femmes libérales en congé maternité », adressée à la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes, elles réclament un congé maternité pour toutes. La pétition a déjà recueilli plus de 48 000 signatures.

 

Les femmes médecins privilégiées

Les professionnelles paramédicales libérales dénoncent une inégalité de traitement dans l’application du congé maternité. Depuis la fin du mois d’octobre 2017, les médecins bénéficient en effet d’une couverture maternité qui leur permet, lorsqu’elles interrompent leur activité pour cause de maternité, de paternité ou d'adoption, de toucher une rémunération supplémentaire qui peut atteindre au maximum 3 100 euros par mois pendant trois mois pour les médecins en secteur 1 (sans dépassements d'honoraires) et 2 066 euros par mois pendant trois mois pour celles qui sont en secteur 2. Une aide dont ne bénéficient pas les autres professionnelles.

 

Les paramédicaux agissent

Les représentants des infirmiers libéraux ont saisi le Directeur général de l’Uncam et la ministre de la Santé, afin que l’avantage maternité soit inscrit à l’ordre du jour des négociations en cours de l’Accord-cadre interprofessionnel (Acip).

D’autre part, les professions paramédicales libérales attendent de pied ferme les premières préconisations du rapport de Marie-Pierre Rixain, députée nommée à la tête d'une mission sur la réforme du congé maternité, qui devraient être présentées à la fin du premier trimestre 2018. Elles attendent bien entendu que la mission préconise l’égalité des droits liés à la maternité, quel que soit le statut professionnel des femmes concernées… Exercice libéral compris.

autres articles :

  1. Les dix commandements de la sécurité sur l’Internet par l’ANSSI
  2. La ROSP 2018 : premiers résultats encourageants
  3. Vaccination par les pharmaciens et les infirmiers : la ministre de la Santé saisit la HAS
  4. Se conventionner avec 650 mutuelles et assurances en toute sérénité, c’est possible !
  5. Top départ pour le TPG : un tiers payant de plus en plus simple
  6. appli carte Vitale : SEPHIRA 1er éditeur à obtenir la conformité logicielle avec Intellio
  7. Dossier médical partagé généralisé à toute la France
  8. Cybersécurité : de nouvelles mesures de protection bienvenue
  9. PLFSS 2019 : les professionnels de santé libéraux placés au cœur du premier recours
  10. 2017 : Quels changements dans l'organisation du système de santé?