Les objectifs affichés du nouveau président de l’Ordre infirmier

Récemment élu à la tête du Conseil national de l’Ordre des infirmiers, Patrick Chamboredon a dressé, le 17 janvier, la liste des dossiers qu’il souhaite mener de front pour la profession.

Place des infirmiers dans la SNS

Point fondamental pour le nouveau président de l’Ordre : la place des infirmiers dans la stratégie nationale de santé n’est pas à remettre en question. « Ils sont le maillon indispensable de cette SNS, a-t-il soutenu. On ne peut pas parler de coordination, de vaccination, de prévention, sans les infirmiers, cela fait partie de notre rôle propre. »

Création d’un Observatoire des violences

Face à la multiplication des violences commises envers les infirmiers que ce soit en libéral comme à l’hôpital, Patrick Chamboredon a suggéré de prendre exemple sur l’Ordre des médecins et de mettre en place une plateforme d’écoute avec un numéro unique à destination des soignants.

Il a également acté la création d’un Observatoire des violences « car nous devons avoir des chiffres pour trouver des solutions », a-t-il estimé.

Pratiques avancées

Prévu par la loi de modernisation de notre système de santé de janvier 2016, le décret concernant les pratiques avancées est toujours dans les rouages de l’administration. Néanmoins, d’après Patrick Chamboredon, les textes qui ne sont pas encore finalisés, devraient l’être pour permettre une mise en application à la rentrée 2018.

Il a cependant pointé du doigt l’importance particulière à accorder aux 200 infirmières qui se sont formées aux pratiques avancées et qui détiennent un niveau Master sans que leur formation ne soit pour autant reconnue. Il suggère la mise en place de mesures transitoires afin que ces infirmières fassent bien partie du pool des infirmières en pratiques avancées. De même, il faudra réfléchir aux modalités de rémunérations des infirmières libérales en pratique avancée.

Inscription automatique

Autre décret en cours : l’inscription automatique à l’Ordre des infirmiers. « Nous attendons avec impatience ce décret », a fait savoir Patrick Chamboredon. L’objectif est également d’avoir un Répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé (RPPS) fonctionnel fin 2018, mais le délai devrait être difficile à tenir, d’après le représentant de l’Ordre. Actuellement, environ 255 000 infirmiers sont inscrits à l’Ordre sur environ 600 000 infirmiers.

autres articles :

  1. Tiers payant intégral : un rapport gouvernemental d’ici fin mars
  2. Concertation sur le reste à charge zéro : résultat en juin
  3. Les recommandations de la Cour des comptes pour sortir le système de santé de la spirale infernale
  4. Télémédecine : la négociation conventionnelle sur les tarifs vient de débuter
  5. L’Ordre des médecins veut être sans concession face aux médecins harceleurs
  6. Valorisation des missions et hausse des tarifs pour les sages-femmes
  7. Les médecins libéraux au cœur de la stratégie nationale de santé
  8. Addict'Aide : un nouveau portail pour aider à la gestion des addictions
  9. Santé : l’OCDE relève cinq points faibles pour la France
  10. Les 5 axes du plan gouvernemental pour « Améliorer le système de santé »