Vaccination par les pharmaciens et les infirmiers : la ministre de la Santé saisit la HAS

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a saisi la commission technique des vaccinations de la Haute autorité de santé (HAS), concernant l'élargissement des compétences des infirmiers et des pharmaciens en matière de vaccination. 

Le ministère de la Santé souhaite conduire une réflexion sur l’élargissement des compétences des infirmiers et des pharmaciens en matière de vaccination, afin de simplifier et d’améliorer le parcours vaccinal d’un plus grand nombre de personnes. D’où sa saisine de la HAS sur la question de l’élargissement des compétences.

 

Elargir les compétences des infirmiers

Depuis des années, les infirmiers réclament un élargissement de leur droit à vacciner. Actuellement, ils sont autorisés à vacciner sans prescription contre la grippe (hors primo-vaccination) les personnes fragiles à savoir celles de plus de 65 ans ou celles atteints de pathologies chroniques comme le diabète, l’obésité ou les affections cardio-pulmonaires.

Depuis cet hiver, ils peuvent également vacciner les professionnels de santé et les adultes séjournant dans des établissements médico-sociaux. Cela ne concerne pas les femmes enceintes.

 

Pour tous les autres vaccins, les infirmiers peuvent vacciner la population générale sur prescription médicale. L’élargissement de leur compétence pourrait donc concerner les primo-vaccinations contre la grippe et la vaccination des rappels de la petite enfance.

 

Expérimentation chez les pharmaciens

Du côté des pharmaciens, une expérimentation de vaccination antigrippale a été lancée pour trois ans en octobre 2017 dans deux régions : Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine. Ils peuvent vacciner sans prescription dans leur officine les patients contre la grippe saisonnière. L’expérimentation fonctionne sur la base du volontariat des pharmaciens qui doivent avoir suivi une formation conforme aux objectifs pédagogiques

 

La HAS doit se prononcer, sur le plan médical, sur ces évolutions de compétences.

autres articles :

  1. Revalorisations tarifaires : le 1er novembre, c'est au tour des consultations complexes et très complexes
  2. Webinar 5 JUILLET À 13H00 : Médecin libéral, combien vous coûte la gestion du tiers payant ?
  3. Replay du Webinar Gestion du tiers Payant Intégral
  4. PLFSS 2019 : les professionnels de santé libéraux placés au cœur du premier recours
  5. Infirmiers libéraux : début des négociations le 12 juillet prochain
  6. La ROSP 2018 : premiers résultats encourageants
  7. 9 mesures tarifaires de la convention médicale applicables au 1er semestre 2017
  8. Convention médicale: les revalorisations du 1er juillet
  9. SEPHIRA lance Ubinect, la première application de gestion 100% cloud qui permet de facturer et télétransmettre en mobilité totale.
  10. Choisissez LE prestataire de télétransmission pour une solution adaptée à vos besoins